Dans le cadre de ses missions, CAIPS est chargée de représenter ses membres dans un certain nombre d’institutions publiques ou privées.

L'INTERFEDE regrouInterfédérationpe les cinq fédérations du secteur. Elle soutient l'action et la coopération de ses membres et de leurs affiliés, entre eux et vis-à-vis des autorités et administrations publiques.

Le Gouvernement wallon à reconnu l'Interfédé, sur base du décret du 10 juillet 2013, désignée pour remplir les missions suivantes dans le champ de l'insertion socioprofessionnelle :

  • Coordonner et soutenir le développement pédagogique et la gestion administrative des centres d'insertion socioprofessionnelle;
  • Représenter le secteur au niveau des instances régionales et communautaires compétentes en matière de formation et être leur interlocuteur représentatif auprès du Gouvernement;
  • Renforcer la coopération des centres au niveau sous-régional dans un objectif de cohérence de l'action locale en faveur des stagiaires;
  • Affecter du personnel dans le cadre du Dispositif "Carrefour Emploi Formation Orientation"(...);
  • Coordonner l'offre et les besoins de formation du personnel des centres et du personnel affecté dans le cadre du Dispositif "Carrefour Emploi Formation Orientation";
  • Analyser l'évolution de l'offre de formation des centres et du public concerné et en informer le Gouvernement;
  • Participer à l'élaboration des référentiels de formation dans le cadre des travaux mené par le Services francophone des métiers et des qualifications (SFMQ) (...) et veiller à leur implémentation par les centres;
  • Coordonner et soutenir l'élaboration des référentiels de formation qui n'entrent pas dans le champ de compétence du SFMQ et la conception des outils méthodologiques ou pédagogiques afférents aux formations.

CAIPS est présente au Conseil d’administration de l’Interfédé et dans ses diverses commissions.


Dans le cadre de ses missions, CAIPS est chargée de représenter ses membres dans un certain nombre d’institutions publiques ou privées.

La COMMISSION DES CENTRES D'INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE est instituée par le décret du 10 juillet 2013 relatif aux CISP et succède à la commission EFT-OISP qui a fonctionné de novembre 2010 à décembre 2013.

Elle est chargée :

  • de remettre un avis sur la modification des catégories de public en fonction des modifications législatives, décrétales ou réglementaires et de l’évolution du marché de l’emploi
  • de remettre un avis motivé sur les demandes d’agrément ou de renouvellement d’agrément d’un centre ou d’une filière lorsque son avis est sollicité
  • de remettre un avis motivé sur la suspension ou le retrait d’agrément d’un centre ou d’une filière
  • de remettre un avis motivé sur la demande de transfert d’une filière
  • de se réunir à la demande d’un de ses membres qui aurait pris connaissance de faits qui relèvent des infractions ou des manquements aux dispositions du décret, afin d’en analyser la situation et d’informer le Gouvernement des faits de la cause

CAIPS est membre suppléante de la commission CISP.


FESEFADans le cadre de ses missions, CAIPS est chargée de représenter ses membres dans un certain nombre d’institutions publiques ou privées.

La FESEFA - Fédération des employeurs des secteurs de l'éducation permanente et de la formation des adultes – est une des fédérations patronales du secteur socioculturel. Elle a pour missions de définir des positions communes et d’élaborer toute proposition nécessaire à la promotion et à la défense des organisations représentées en qualité d’employeurs de travailleurs du secteur socioculturel ; d’assurer plus particulièrement leur représentation au sein de la « Commission paritaire pour le secteur socioculturel n° 329 » et dans tout autre structure appropriée ; d’informer, de former et de soutenir ses membres notamment dans les matières relatives à la législation sociale et aux relations collectives de travail.

CAIPS est membre du Conseil d’administration de la FESEFA et y représente l’ensemble de ses membres associatifs agréés et subventionnés en tants que CISP. Sa présence au sein de la FESEFA constitue une porte d’entrée vers différentes fédérations patronales dans le secteur du non-marchand (la CESSOC, l’UNIPSO, l’APEF).


Dans le cadre de ses missions, CAIPS est chargée de représenter ses membres dans un certain nombre d’institutions publiques ou privées.

ATOUATOUT EIT EI, fédération wallonne des Entreprises d’Insertion, est constituée en asbl depuis la fin 2006. CAIPS y exerce une responsabilité au Conseil d’administration. En tant que groupement professionnel, Atout EI se met à l’écoute des attentes des Entreprises d’Insertion et défend leurs intérêts auprès des instances régionales et fédérales.

Atout EI joue également un rôle clé dans la collecte d’information et la mise à disposition de statistiques sur le secteur de l’économie sociale d’insertion.


Dans le cadre de ses missions, CAIPS est chargée de représenter ses membres dans un certain nombre d’institutions publiques ou privées.

ConcertES a pour voConcertESlonté première de permettre aux fédérations représentatives de l’économie sociale d’harmoniser les avis et de les défendre en cohérence. ConcertES regroupe des acteurs et fédérations du secteur tels ACFI, AID, ALEAP, CREDAL SC (Crédit Alternatif), CAIPS, Equilibre, EWETA, FéBISP, Fédération des Services de Proximité à Finalité Sociale, Lire et Ecrire, RES, RESSOURCES, ATOUTEI qui forment l’assemblée plénière. Interlocuteur privilégié des instances régionales et fédérales, ConcertES souhaite être un espace de réflexion pour crédibiliser et développer le secteur. ConcertES anime également le banc de l’économie sociale au sein du CWES (Conseil Wallon de l’Economie sociale), participe à la concertation relative au décret cadre sur l’économie sociale et travaille sur la thématique des services de proximité.

ConcertES s’est structuré en asbl fin 2007 et CAIPS en est membre fondateur aux côtés d’autres fédérations.

Recherche