LogoProjets VISES2

Origine et enjeux

Le 25 octobre 2011, la Commission européenne annonçait la constitution d’un groupe de travail chargé de réfléchir « aux initiatives pour l’entrepreneuriat social ».

Ce groupe composé de représentants des Etats membres, des collectivités locales, des organisations d’entrepreneurs sociaux, du secteur bancaire et financier, et du monde académique et universitaire » (Geces) est constitué pour 6 ans (2012-2018).

Il est né de la nécessité, soulignée à plusieurs reprises par la commission européenne, de développer un moyen de mesurer l’impact social des entreprises sociales : accroître la visibilité des EES, créer de nouveaux dispositifs pour démontrer aux consommateurs, aux banques, aux investisseurs et aux autorités publiques l’impact positif des EES.

Ces indicateurs de mesure auront à moyen terme une incidence pour le secteur social et en particulier pour le monde de l’entreprenariat social. Le risque est de voir apparaître de nouvelles normes concernant les modalités de financement, d’évaluation et de justification des activités, au regard de l'impact de celles-ci et de leur plus-value. A terme, cette question risque de définir de nombreux aspects du travail social tel que le management, l’évaluation, le financement, la formation du personnel… tant dans le secteur public que privé.

Conscients de ces enjeux, dans le souci de se saisir de cet outil, et d’aller au-delà d’une simple mesure de performance, vingt-et-un partenaires se sont regroupés autour d’un projet Interreg : le projet « VISES » qui propose de valoriser l’impact social en lien direct avec les acteurs de l’économie sociale et de construire et/ou échanger des outils stratégiques de développement et de pérennisation du secteur.

 

Personne de contact: Marianne DALMANS

Recherche