COJEST   COopération pour un Jobcoaching vers et dans l’Emploi visant la Stabilisation des Travailleurs.

Ce projet fut mené par CAIPS, en partenariat avec la fédération wallone des entreprises d'insertion "ATOUT EI" et le réseau des entreprises sociales "RES". Soutenu par le Fonds social européen et la Région walonne de 2008 à 2015, le projet visait la stabilisation dans un emploi durable des travailleurs peu qualifiés occupés dans les entreprises d’insertion agréées par la Région wallonne, en favorisant le recrutement des EI (amont) et en soutenir le passage de ces travailleurs vers l'économie « traditionnelle » (aval).

Au sein de Cojest, CAIPS a contribué à l'amélioration du recrutement des entreprises d’insertion (EI) et à la mise au travail de demandeurs d’emploi formés par des entreprises de formation par le travail (EFT) ou des organismes d’insertion socioprofessionnelle (OISP).

CAIPS a également travaillé au développement des passerelles entre ces centres de formation et les EI, puis également avec les ETA. CAIPS a encore organisé des formations visant la professionnalisation des accompagnateurs sociaux occupés dans les EI, et a favorisé leur mise en réseau.

Enfin, CAIPS a cherché à optimiser la continuité du parcours des bénéficiaires via, d’une part, l’identification des pratiques d’accompagnement et de suivi social spécifiques et communes aux EFT/OISP et aux EI, et d’autre part, l’examen des freins et résistances d’ordre réglementaire aux parcours d’insertion vers les EI et ETA.

Ces travaux ont notamment donnés lieu à la publication suivante:


Les recueils de notes juridiques

2011 2015 dossier Notes juridiquesLes objectifs globaux des projets « COJEST Convergence » et « COJEST Compétitivité » visaient la stabilisation vers et dans l’emploi de travailleurs peu qualifiés (DEDP, DEDP+, Article 60, etc.), c’est-à-dire renforcer l’accès à l’emploi, la stabilité des travailleurs dans les EI et le passage des travailleurs qui le désirent vers l’économie « traditionnelle ».

Le rôle de la fédération CAIPS dans le projet consistait, notamment, en l’étude d’aspects juridiques du parcours du DIISP, remplacé au 1er octobre 2012 par le décret accompagnement individualisé des demandeurs d’emploi et dispositif de coopération pour l’insertion, en vue d’en optimiser la continuité en identifiant les freins d’ordre réglementaire aux parcours d’insertion vers les EI.

La continuité du parcours des bénéficiaires de nos actions repose sur un accompagnement social cohérent entre EFT/OISP et EI. Or, cette continuité du parcours peut être mise à mal par des aspects réglementaires (défauts d’harmonisation des statuts des demandeurs d’emploi, conditions d’accès au statut de DEDP+, impossibilité de stages en ETA, manque de moyens spécifiques en ISP pour le suivi après formation, etc.).

Il apparaissait donc nécessaire, d’une part, d’identifier les pratiques d’accompagnement et de suivi social spécifiques et communes aux deux secteurs en vue de les harmoniser dans la perspective d’une continuité dans le parcours des bénéficiaires et, d’autre part, d’identifier les freins d’ordre réglementaire à ce passage de l’ISP vers les EI.

Le recueil disponible ci-dessous constitue une compilation actualisée des divers travaux juridiques menés pendant les années 2011 à 2015 par la fédération CAIPS dans le cadre du projet COJEST.

Télécharger le recueil de notes juridiques 2011-2015 (dernière mise à jour au 30 sept 2015)

Recherche